Information sur l'auteur
 
Biographies
 
Pierre-Jean Morin, Ph. D.
Pierre J. Morin a gradué en biochimie à l'Université Concordia. Il a ensuite obtenu une maîtrise et un doctorat en médecine expérimentale de l'Université Laval. Plus tard, il a suivi des cours intensifs à l'École de Santé publique de l'Université Harvard à Boston. Au cours des années, il a été directeur du Centre de recherches médicales de l'Hôpital Laval de Québec et, enfin, directeur général du CLSC Les Blés d'or. Pendant de nombreuses années, il a été conseiller scientifique auprès du ministère de l'Environnement du Québec et du Cabinet du premier ministre. Il a aussi été membre du Conseil de normalisation du gouvernement fédéral (CSA) et de l'Organisation internationale de normalisation (ISO). En 1992, il est délégué par le ministère de l'Environnement du Québec afin de présenter le rapport de ce Ministère devant une cour de justice du Texas. Il y est reconnu comme témoin expert ; son témoignage, qui dure plusieurs jours, convainc le juge. Par la suite, il assume le rôle de conseiller scientifique auprès de l'avocat des demandeurs. Il est auteur ou coauteur de quelque 80 publications dans le domaine de la médecine, dont sept concernant la fluoruration des eaux de consommation.

 
 
John Remington Graham, B.A., LL. B.
 
John Remington Graham est membre du Barreau de l'État du Minnesota. Il a œuvré comme procureur de la couronne dans cet État et comme avocat de la défense de 1969 à 1973 dans diverses cours d'états et fédérales. Il a été professeur de droit à l'Université Hamline, au Minnesota, de 1972 à 1980.  Me Graham a participé à titre d'avocat à plusieurs procès majeurs relatifs à la science et à la médecine légale, particulièrement ceux concernant la fluoruration artificielle de l'eau de consommation tenus au Minnesota, dans l'État de Washington, en Pennsylvanie, en Illinois et au Texas. Il est coauteur de plusieurs articles marquants sur l'épidémiologie du cancer, publiés aux États-Unis, en Angleterre et au Canada. Ses grandes connaissances sur la fluoruration de l'eau de consommation lui ont valu de participer à la rédaction de plusieurs travaux scientifiques sur ce sujet. Il est un spécialiste en loi et histoire constitutionnelle américaines, anglaises et canadiennes.

 
 
Gilles Parent, n.d.
 
Gilles Parent a sa formation en naturopathie à l'Institut de naturopathie du Québec, formation durant laquelle il s'intéresse à l'aspect scientifique de la fluoruration. Il est en pratique privée depuis 1973 à Montréal (Saint-Laurent). Gilles Parent est membre de l'Association canadienne de naturopathie (CNA) et de l'Association des diplômés en naturopathie du Québec (ADNQ), dont il a été le vice-président de 1996 à 2002. Il a été professeur à l'École d'enseignement supérieur de naturopathie du Québec de 1988 à 2002. En 1975, il a publié L'inconséquence de la fluoration, aux Grandes Éditions du Québec et en 1987, Vaincre l'arthrite, chez Libre Expression. Il s'est impliqué dans le débat sur la fluoruration lors de l'adoption de la Loi 88 en y soulevant les aspects toxicologiques et environnementaux. Il prend alors charge de la direction scientifique du Front commun contre la fluoration et y publie la revue Fluoration en question.

 
 




© Éditions Berger Inc. 2005-2016 Tous droits réservés.