Qui est Oasis ?
Oasis est le nom collectif donné aux quatre Cellules qui parlent à travers JRobert. Ces quatre unités d’énergie sont les porte-parole de milliards d’autres qui régissent l’Univers. Elles se désignent elles-mêmes du terme Cellule pour nous faire comprendre que leur rôle et leur fonctionnement dans l’Univers est à l’image des cellules du corps humain, et pour nous rendre conscients que l’univers extérieur est comme notre univers intérieur.

Pourquoi ce nom ?
Dans leur dimension, les Cellules ne portent pas de nom. Aussi ont-elles proposé aux premières personnes à leur poser des questions de leur choisir un nom correspondant à l’état d’être qu’elles ressentaient en leur présence. C’est ainsi que le nom Oasis fut choisi. JRobert en fit une illustration qui devint l’emblème de ses activités et de la collection de livres.
 
Pourquoi un emblème ?
L’emblème d’Oasis joue un rôle important. À travers lui, il est possible de contacter les Cellules : « Nous vous avons dit de demander lorsque vous aurez besoin de nous. Nous vous avons même dit comment vous y prendre. Si vous ne pouvez percevoir nos énergies, vous n’avez qu’à imaginer l’emblème et vous aurez perception de nous. Nous comprenons l’association et nous entendrons. Oh, direz-vous, vous êtes quatre : qu’arrivera-t-il s’il y avait 200 personnes qui visualisaient simultanément votre emblème ? Ne vous en faites surtout pas pour cela car, en fait, nous ne faisons qu’un, donc vous aurez tout de même ce que vous aurez demandé. Faites l’essai, vous verrez... » — Oasis (août 1990)

Quelle est leur mission ?
« Vous dérangez. » Ces simples mots résument pourquoi les Cellules ont choisi d’intervenir sur notre planète. Nous dérangeons les autres mondes auxquels nous sommes interreliés, que nous en soyons conscients ou non. Leur espoir, c’est que nous acceptions de changer individuellement pour que notre profond goût de vivre rayonne et se propage autour de nous. Leur espoir, c’est aussi que nous soyons toujours plus nombreux à réussir la fusion de notre Âme et de notre forme afin de rétablir l’équilibre de notre planète et de l’Univers. Par leurs paroles et par leur présence à travers l’emblème, les Cellules nous apportent un véritable soutien afin que nous apprenions à renaître et à donner du sens à nos vies.

Comment se déroulent les transes ?
Pendant les sessions, ou transes, les gens peuvent poser à Oasis toutes les questions qu’ils désirent, à condition qu’elles soient d’intérêt collectif et non de nature personnelle. On fait ensuite parvenir aux participants une transcription des échanges grâce à laquelle ils peuvent approfondir les messages reçus et préparer leurs questions pour la session suivante.

En quoi consiste leur œuvre ?
Les Entretiens avec Oasis sont formés uniquement des messages donnés par Oasis à des groupes de personnes depuis 1989. La structure des tomes a été définie par les Cellules elles-mêmes lors d’une transe privée portant spécifiquement sur les publications. Leurs directives touchaient notamment l’organisation des quatre premiers tomes, la présence d’une session générale des groupes à la fin de chacun des tomes et l’ordre de parution des sujets selon leur degré de sensibilité pour nos sociétés.

Qui est JRobert ?
JRobert est le pseudonyme du médium (canal ou channel) à travers qui, depuis septembre 1981, parlent les quatre Cellules surnommées Oasis. Les messages reçus durant les transes sont publiés dans les Entretiens avec Oasis. La collection Oasis, c’est donc d’abord cette œuvre qui continue de progresser année après année, mais c’est aussi l’ensemble des travaux du Robert à l’état d’éveil.

Quel est son parcours ?
JRobert est né le 25 juillet 1950 dans une famille catholique de Montréal, au Québec.  Rien dans sa vie ne semblait le destiner à la tâche qu’il accomplit auprès d’Oasis. Comme il se plaît à le raconter, lorsqu’il était enfant, il aimait jouer des tours et on avait bien du mal à le punir parce qu’il riait tout le temps. Sauf pour l’habitude qu’il avait de réciter répétitivement son chapelet et qu’il assimile maintenant à des exercices de concentration, rien ne le préparait spécifiquement à faire ce travail de médiumnité. À l’école, il obtenait tout juste les notes de passage et il ne s’en souciait pas vraiment. Il a travaillé pendant trois ans dans l’entreprise familiale, pour ensuite devenir tour à tour policier [gendarme], programmeur-analyste et chef d’entreprise.

Comment est-il devenu médium ?
Les premières manifestations de médiumnité dont il a été l’objet ont été fortuites. Ce sont les gens présents qui l’ont informé de ce qui venait d’arriver. Il refusa catégoriquement le phénomène pendant près de deux ans. Au prix de vomissements et de maux de tête récurrents, il a tout tenté pour faire cesser ces manifestations : hypnose, acupuncture, médication. Puis, graduellement, on lui a amené des gens en difficulté, qui cherchaient désespérément des réponses à leurs souffrances et à leurs interrogations, et il a accepté de les aider. Pendant quelques années, il a donc cumulé les transes privées et son travail, qui consistait à développer des commerces clés en main. Cette situation s’avéra extrêmement exigeante sur le plan physique et il a souvent dû se raccrocher à une phrase que sa mère lui répétait tout au long de son enfance : «Si tu fais du bien à une personne au moins une fois dans ta vie, ta vie n’aura pas été inutile». Enfin, épuisé, il a choisi, en 1989 de se consacrer exclusivement au travail de channeling et d’organiser des sessions de groupes où les questions seraient d’intérêt collectif.

Ne fait-il que des transes ?
Non. Le travail de Robert ne se limite pas à dormir pendant qu’Oasis répond aux questions, même s’il se plaît à comparer son travail à celui d’un conducteur de taxi. Pendant maintenant plus de 25 ans, il ne cesse d’approfondir par lui-même ses compréhensions et de développer de nouvelles manières de faire comprendre notre vraie raison de vivre : continuer notre vie dans le monde parallèle après notre mort physique. Ses recherches personnelles ont donné lieu à une série d’ateliers, de conférences, de week-ends de formation et de voyages d'expérimentation en France et en Italie.

Comment se déroulent les activités ?
Dans la liberté et la simplicité. Une grande liberté marque tous les aspects de l’intervention d’Oasis. Il n’y a ni publicité pour les activités, ni recrutement, ni cotisation, ni carte de membre, ni obligation, ni culte de la personne. Cette simplicité est elle-même garante non seulement de l’absence d’emprise du médium sur les gens, mais aussi de la qualité de la transmission, donc des messages. Laissons parler Oasis à ce sujet :

« Nous dédions ce livre à une forme qui, au delà des apparences et des critiques, a su rester elle-même. Elle a su rester plus enfant que la réalité, ce qui lui aura permis de vivre des expériences bien au delà de ce qui était permis dans le passé. Nous la remercions aussi pour cette sincérité qu’elle a eue de ne pas jouer de rôle et de rester elle-même. Encore une fois, l’authenticité de nos propos n’aurait certainement pas été aussi possible si nous n’avions pas eu cette forme ». — (tome III)

Comme aucune publicité n’est faite, les gens s’inscrivent aux sessions après avoir entendu parler d’Oasis par quelqu’un de leur entourage ou après avoir lu les livres et contacté la maison d’édition. Partout, toujours, des gens qui participent de leur plein gré et qui cheminent selon leur rythme et leur compréhension.
 
En quoi consiste l’œuvre de JRobert ?
L’oeuvre de JRobert constitue l’interface pratique des messages d’Oasis. Le livre Seconde naissance, une raison de vivre regroupera tous ses enseignements à l’état d’éveil. Il présentera sous forme de guide les concepts et les exercices présentés pendant les week-ends, le contenu des trois ateliers, les conférences données en préparation aux voyages de groupe en France et en Italie, et lors de ces voyages.  
 




© Éditions Berger Inc. 2005-2016 Tous droits réservés.